Le ministère chargé de l'éducation nationale et la Fnac organisent le Prix Goncourt des lycéens avec l'accord de l'académie Goncourt. L'objectif est de faire découvrir aux lycéens la littérature contemporaine et de susciter l'envie de lire.

Une de nos classes de 2GT participe à cet événement.

Qu'est-ce que le Prix Goncourt des lycéens ?

Le Goncourt des lycéens permet à près de 2 000 élèves de lire et d'étudier la sélection de romans de la liste du Goncourt. Une cinquantaine de classes de lycéens âgés de 15 à 18 ans, issus de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques sont concernées. La sélection des classes est basée sur la motivation des enseignants.

 

Deux mois pour étudier les livres

Après l'annonce des livres sélectionnés pour le Prix Goncourt par les membres de l’académie Goncourt, la Fnac remet les ouvrages de la liste à chaque classe. Les lycéens ont deux mois pour lire les romans, avec l'aide des enseignants. Pendant cette intense période de lecture, des rencontres régionales sont organisées entre auteurs et lycéens.

Délibérations régionales et nationales

À l'issue de l'étude des livres, les classes élisent un délégué pour présenter leur tiercé de livres gagnants et défendre leurs choix lors dedélibérations régionales. Elles ont lieu dans sept villes de France.

Chaque région choisit ses deux représentants et son tiercé de livres gagnants. Une finale se tient ensuite à Rennes, berceau du Prix. À l’issue des délibérations, le Prix Goncourt des lycéens est proclamé et rendu public.

Le jury constitué par les délégués régionaux et étrangers réunis à huis clos à Rennes, élisent le 29e Prix Goncourt des Lycéens, le 17 novembre 2016.

Chaque région choisit ses deux représentants et son tiercé de livres gagnants. Une finale se tient ensuite à Rennes, berceau du Prix. À l’issue des délibérations, le Prix Goncourt des lycéens est proclamé et rendu public.

Le jury constitué par les délégués régionaux et étrangers réunis à huis clos à Rennes, élisent le 29e Prix Goncourt des Lycéens, le 17 novembre 2016.

Le calendrier 2016

  • Jusqu'au 15 mai 2016 : dépôt des candidatures d'établissements auprès des délégations académiques à l'éducation artistique et à l'action culturelle (Daac)
  • 24 juin 2016 : réunion d'information à destination des équipes éducatives des établissements sélectionnés au terme de laquelle le règlement de l'opération est remis aux enseignants dont les classes participeront au prix Goncourt des lycéens
  • 6 septembre 2016 : publication de la liste d'ouvrages sélectionnés par les membres de l'académie Goncourt, suivie de l'envoi des livres par la Fnac aux établissements et le début des lectures par les classes
  • Du 10 au 18 octobre 2016 : organisation par la Fnac et le réseau Canopé de rencontres régionales (rencontres avec des écrivains) puis délibérations en classe
  • 14 novembre 2016 : délibérations régionales (six régions)
  • 17 novembre 2016 : délibérations nationales à Rennes
  • 24 et 25 novembre 2016 : rencontres nationales de Rennes

Les 14 sélectionnés de l'édition 2016

La sélection officielle du Prix Goncourt comporte 16 ouvrages, cependant, le Prix Goncourt des Lycéens fonctionne exactement comme son aîné et ne peut désigner deux fois le même lauréat. Catherine Cusset et Luc Lang ayant déjà remporté le Prix Goncourt des Lycéens en 2008 et 1998, ils ne figurent donc pas dans cette liste.

  • Natacha Appanah – Tropique de la violence – Éd. Gallimard
  • Metin Arditi – L’enfant qui mesurait le monde - Éd. Grasset
  • Magyd Cherfi – Ma part de Gaulois - Éd. Actes Sud
  • Jean-Baptiste Del Amo – Règne animal - Éd. Gallimard
  • Jean-Paul Dubois – La succession - Éd. de l’Olivier
  • Gaël Faye – Petit pays - Éd. Grasset
  • Frédéric Gros – Possédées - Éd. Albin Michel
  • Ivan Jablonka – Laëtitia ou la fin des hommes – Éd. Le Seuil
  • Régis Jauffret – Cannibales - Éd. Le Seuil
  • Laurent Mauvignier – Continuer – Éd. de Minuit
  • Yasmina Reza – Babylone - Éd. Flammarion
  • Leïla Slimani – Chanson douce - Éd. Gallimard
  • Romain Slocombe – L’Affaire Léon Sadorski - Éd. Robert Laffont
  • Karine Tuil – L’insouciance - Éd. Gallimard

[Source]

Le lycée organise un forum de l’orientation à destination des élèves de 1ère et de Terminale.

Ce forum se déroulera Vendredi 05 Février 2016 dans les salles du 1er et 2nd étage du bâtiment B.

A partir de 18 heures et jusqu’à 21 heures, d’anciens élèves de notre établissement viendront témoigner de leurs études, de leurs expériences, des opportunités qui s’offrent à eux.
Ils éclaireront ainsi nos élèves actuels et les aideront, par des échanges simples et concrets, à affiner et à affirmer leurs propres projets d’orientations.

D’autres acteurs seront aussi présents. Ainsi nous offrirons à nos élèves un large horizon de possibilités.

LE RALLYE MATHÉMATIQUE CHAMPAGNE-ARDENNE NIGER

UNE COMPÉTITION INTERCLASSES

DEMI-FINALE LE LUNDI 01 FÉVRIER 2016



Un concours interclasses :
* des classes entières de sixième, de cinquième, de quatrième, de troisième et de seconde générale et technologique ;
* une palette d’exercices variés ;
* la classe s’organise pour résoudre les exercices en 55 minutes et rend une seule feuille-réponse.

Dans quel but ?

Favoriser :
* le goût de la recherche en mathématiques ;
* le travail en équipe ;
* la participation de tous ;
* l’initiative des élèves ;
* la pratique d’une démarche scientifique (conjecturer, tester, prouver) ;
* l'argumentation et l'écoute.

Un exemple d’exercice proposé de la sixième à la seconde :

Concours académique et national, les Olympiades de géosciences ont été créées en 2007 par le ministère en charge de l'Éducation nationale dans le cadre de l'année internationale de la planète Terre.

Elles auront lieu cette année le Mercredi 02 Avril 2015.

affiche_OG_2014-2015

Objectifs

  • développer le goût des sciences chez les lycéens ;
  • favoriser l'émergence d'une nouvelle culture scientifique autour des géosciences ;
  • mettre en avant la dimension pluridisciplinaire des géosciences ;
  • souligner le lien étroit entre les géosciences et l'éventail des métiers qui leur sont associés.

L’épreuve des Olympiades mathématiques de Première se déroulera le 18 mars 2015.

Les objectifs des Olympiades nationales de mathématiques

Les Olympiades nationales de mathématiques permettent d’aborder autrement des problèmes mathématiques et de souligner le lien entre les mathématiques et les autres sciences.

Leur dimension académique enrichit les relations entre les professeurs d’une même académie et les corps d’inspection. Elle participe à la consolidation d’une culture scientifique et favorise l’ouverture de clubs et d’ateliers mathématiques.

Un concours destiné aux lycéens de première

Les Olympiades de mathématiques sont ouvertes aux lycéens volontaires de première de toutes séries de l’enseignement public et privé sous contrat.

L’épreuve des Olympiades nationales de mathématiques

Chaque épreuve académique comporte quatre exercices. Elle dure quatre heures.

Deux exercices sont communs à toutes les académies. Chaque académie décide des deux autres exercices et peut proposer aux candidats :

  • le choix entre trois exercices, dont seulement deux doivent être traités
  • deux exercices dont un différencié selon la série du candidat

Ils portent sur les programmes des classes de collège, de seconde générale et technologique, et des parties communes des programmes des différentes classes de première. L’un d’entre eux au moins prend en compte un autre enseignement scientifique.